mardi 15 mai 2018

L'OMS veut éliminer les acides gras trans industriels !


L'OMS appelle tous les pays du monde à éliminer les acides gras trans industriels de leur alimentation !


 
L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) veut éliminer les acides gras trans industriels de notre alimentation, des substances chimiques qui seraient responsables de plus de 500.000 décès annuels dans le monde. 





L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) vient de prendre l’initiative d’éliminer de notre alimentation les acides gras trans produits industriellement, et ce partout dans le monde.
Chaque année, les acides gras trans industriels seraient responsables de plus de 500.000 décès par maladie cardiovasculaire. 

On parle ici des pathologies qui concernent le cœur et la circulation sanguine. 
Dans les pays occidentaux, leur expression la plus courante est la maladie coronarienne, responsable de l'angine de poitrine ou encore des infarctus. 
"Les fabricants les utilisent fréquemment car ils ont une durée de conservation plus longue que les autres graisses. 
Mais d'autres produits plus sains pourraient être utilisés sans affecter le goût ni le coût des aliments", écrit l'OMS dans un communiqué. 

 

 

 

Qu'est-ce que les acides gras trans ?

Il existe deux sources principales d’acides gras trans : naturelles (produits laitiers et viande de ruminants telles que vaches et brebis) et industrielles (huiles partiellement hydrogénées). 
Les huiles partiellement hydrogénées ont été introduites dans l’alimentation au début du 20e siècle en remplacement du beurre, et ont gagné en popularité des années 50 à 70, parallèlement à la découverte de leurs bonnes capacités de conservation des aliments et des conséquences négatives des acides gras saturés sur la santé.
Les acides gras trans produits industriellement se retrouvent dans les graisses végétales durcies, comme la margarine et le beurre clarifié. 

Ils sont souvent également présents dans les produits de grignotage, les aliments cuits au four et les aliments frits. 

 

 

 

Un produit chimique toxique inutile au goût !

jeudi 10 mai 2018

Danger : L'Isoglucose arrive dans votre Alimentation !

Nouveau poison alimentaire en provenance des États-Unis, approuvé silencieusement et secrètement en Europe : l'isoglucose !


 



L'industrie ne semble pas avoir eu beaucoup de difficulté à faire approuver une nouvelle substance toxique. 
Les entreprises essaient depuis des années et soudain, comme par magie, l'isoglucose, nommé sirop de maïs, a été approuvé par l'UE ! Ainsi, à l'insu du public, le marché du sucre et l'industrie des édulcorants a obtenu une nouvelle réglementation.
L'isoglucose est officiellement approuvé comme additif alimentaire depuis octobre 2017. 

En fin de compte, il s'agit d'un sucre produit artificiellement, même si le maïs en est un composant. 
L'industrie alimentaire européenne s'efforce de ne pas porter cette information au public afin que les entreprises ne soient pas aussi malmenées que leurs concurrentes aux États-Unis.
Dans ce pays, les clients achètent de plus en plus souvent leurs boissons gazeuses au Mexique, car le sucre de canne, beaucoup plus cher que l'isoglucose, y est encore utilisé. C'est probablement la raison pour laquelle tout a été adopté discrètement et secrètement à Bruxelles. 

Toutes les restrictions sur ce sucre artificiel ont été levées par l'UE ! A l'avenir, cette substance sera utilisée dans la crème glacée, le chocolat, le pain, les produits de boulangerie... et et et. 
Des études récentes montrent que l'isoglucose est particulièrement nocif pour la santé.
La Commission européenne prévoit de tripler la production d'isoglucose en Europe, qui passera de 0,7 million de tonnes à 2,3 millions de tonnes.
Dans l'UE, l'isoglucose, qui est principalement produit à partir du maïs, n'a joué jusqu'à présent qu'un rôle mineur, contrairement à des pays comme les États-Unis et le Canada. En 2017, les producteurs américains pourrons approvisionner le marché européen avec du sucre artificiel, produit principalement à partir de l'amidon de maïs et contenant beaucoup de fructose dangereux. Cela est susceptible de mener a un diabète de type 2, en particulier chez les jeunes.
Depuis 2000, la consommation d'isoglucose aux États-Unis diminue rapidement pour des raisons de santé. 

Pour cette raison, de nombreuses usines ont dû fermer. 
Avec ce nouvel essor en Europe, l'isoglucose (fabriqué à partir des produits américains de Monsanto) est maintenant importé pour répondre à la demande.
On peut se demander si on pourra l'éviter sur le long terme, car il est utilisé de partout ! 





lundi 7 mai 2018

Les Dangers du Papier d'Aluminium !

Des médecins lancent un avertissement : si vous utilisez du papier d’aluminium pour la cuisine, arrêtez ou faites face à des conséquences mortelles !

 



Le papier d’aluminium, qui a été introduit pour la première fois au début des années 1900, est actuellement l’un des articles de cuisine les plus couramment utilisés. 
Il est extrêmement polyvalent et est utilisé pour la cuisson, l’emballage et même pour traiter certains problèmes de santé courants.
Cependant, le problème avec cet article de cuisine est sa nature neurotoxique, qui affecte négativement la fonction cérébrale et on a même constaté qu’il déclenchait l’apparition de la maladie d’Alzheimer. 

Comme expliqué par un expert médical, l’exposition à ce métal peut entraîner un déclin mental et une perte de mémoire, d’équilibre, de contrôle corporel et de coordination.
En outre, il a été démontré scientifiquement que la cuisson avec du papier d’aluminium affecte les os, en raison du fait que le métal s’accumule dans les os et entraîne une perte de calcium qui est d’une importance primordiale pour une bonne santé osseuse. 

On a également constaté que la cuisson avec du papier d’aluminium provoque la fibrose pulmonaire et d’autres problèmes respiratoires.
Lorsqu’ils sont exposés à des températures élevées par cuisson ou grillade, les petits morceaux de métal se retrouvent dans les aliments. 

Même si ces petites morceaux ne sont pas relâchés, ajouter certaines épices ou des citrons peut provoquer une lixiviation chimique de l’aluminium.